Un monde meilleur est à portée de main, mais les pollueurs les plus riches doivent payer.

Nous voulons un monde fait de promesses et non de pauvreté. Un monde plus égalitaire où toutes les personnes vulnérables aux changements climatiques ont les ressources nécessaires pour survivre dans des conditions météorologiques extrêmes et qui offre la possibilité de construire un avenir durable pour les prochaines générations.

Le changement climatique cause des dommages irréversibles aux populations et à notre planète. Non seulement ils détruisent la vie des personnes les plus pauvres et les plus marginalisées, mais en plus ce sont ces mêmes personnes, les moins responsables de la crise, qui en paient le tribut le plus lourd.

Les plus grands pollueurs, qui engrangent des profits record et amassent des fortunes considérables, doivent payer pour la crise climatique qu’ils ont provoquée et pour le coût de construction d’un avenir plus juste.

Chères et chers dirigeant·es mondiaux/ales,

Les populations du monde entier souffrent de la crise climatique tandis que les plus grands pollueurs continuent de s’enrichir. Ce n’est que justice de demander à ces pollueurs de payer les conséquences des dommages qu’ils ont causés.

Nous vous demandons de taxer les pollueurs les plus riches et d’utiliser les sommes collectées pour aider les communautés les plus touchées par la crise climatique et financer le prix de construction d’un avenir plus juste.

Bien cordialement,

prénom *
nom de famille *
Courriel *
Téléphone
Pays
Voulez-vous être informé·e des résultats de cette campagne ? *

Oxfam respecte votre vie privée. Vous avez la possibilité de modifier vos données personnelles, de les supprimer ou de retirer votre consentement à tout moment. Retrouvez notre politique de confidentialité..

Aidez-nous à atteindre notre objectif de 500000 !
498775 personnes ont signé 99.76%

Les entreprises du secteur des combustibles fossiles sont responsables de 70 % des émissions mondiales et ont réalisé des profits records au cours de l’année dernière. Les milliardaires produisent un million de fois plus d’émissions que les citoyen·nes ordinaires.

Au moyen d’un impôt pour les 1 % les plus riches qui s’accompagnera d’une taxe supplémentaire pour les émissions polluantes.

Les gouvernements devraient taxer la richesse afin de réduire radicalement les émissions cumulées des plus riches et de collecter des milliards de dollars qui pourraient être utilisés pour aider les pays à faire face aux effets dramatiques du dérèglement climatique et aux pertes et dommages causés.

Par exemple, un impôt annuel sur la fortune allant jusqu’à 5 % pour les multimillionnaires et les milliardaires
du monde entier pourrait rapporter 1 700 milliards de dollars par an.

En outre, des impôts supplémentaires élevés devraient être appliqués aux richesses générées par les industries polluantes. Une telle taxe a été proposée par les économistes Thomas Piketty et Lucas Chancel, qui ont calculé qu’au niveau mondial, un impôt supplémentaire de 10 % sur les actifs polluants détenus par les milliardaires pourrait rapporter au moins 100 milliards de dollars par an et contribuerait également à dissuader les investisseurs de placer leur argent dans des industries polluantes.

Taxer ou tout simplement interdire les articles de luxe des ultrariches néfastes pour la planète :

Les gouvernements devraient taxer lourdement, voire interdire les biens néfastes au climat des ultrariches, notamment les mégayachts, les jets privés et le tourisme spatial.

Taxer les entreprises du secteur des combustibles fossiles :

Les gouvernements devraient créer un impôt permanent allant jusqu’à 90 % sur les bénéfices excédentaires des entreprises de combustibles fossiles [et autres entreprises polluantes].[and other polluting corporations] La taxe devrait entrer en vigueur lorsque les bénéfices dépassent la moyenne de 10 % et s’accompagner de la suppression de toute subvention à la production de combustibles fossiles.

Pas si net : Objectifs climatiques « zéro émission nette » : conséquences sur l’équité foncière et alimentaire

L’heure des comptes : Pour un financement équitable des pertes et dommages dans un contexte d’escalade des impacts climatiques

Les milliardaires du carbone : Les émissions liées aux investissements des personnes les plus riches du monde

Pour une transition énergétique juste : Les enjeux pour les communautés des pays à revenu faible et intermédiaire

This page was produced with the financial support of the European Union. The contents of this page are the sole responsibility of Oxfam International and can in no way be taken to reflect the views of the European Union.